Présence
Présence

<  Pour visiter notre site, cliquer sur les différents onglets du menu ci-contre

Dernières créations

L'Egyptien

L'Ange Gardien

Fleur

La Danseuse

Vernissage Galerie Gavart mai 2018

Lacoste 2017

Pierre Cardin  inaugure l'exposition "Essence... Ciel et Terre"

Pierre Cardin accompagné de son neveu Rodrigo visitant l'exposition commentée par la sculptrice...
Pierre Cardin accompagné de son neveu Rodrigo visitant l'exposition commentée par la sculptrice...

A l’invitation de Pierre Cardin, Renata a présenté à Lacoste, pour la troisième année consécutive, ses dernières créations, dans le cadre remarquable du Moulin du Marquis de Sade, transformé pour la circonstance, en véritable "Temple de l'art".

Le célèbre styliste et designer, membre de l'Institut, avait tenu à honorer de sa présence, l'inauguration de l’exposition, sur le thème évocateur et riche en symbole : “Essence… Ciel et Terre”. (*)

La sculptrice poursuit sa quête inspirée et d’une grande sensiblité, avec des oeuvres fortes et surprenantes d’originalité comme “Avatars”, couple enlacé aux formes épurées d’après le célèbre film de James Cameron, “La Lumineuse”, où le mouvement en spirale de la matière invite à la contemplation des mondes célestes, “Blue Cosmos”, personnage aux deux visages finement ciselés, appelant à autre perception du Réel ; “La Clé du Coeur”, sculpture tout en intériorité qui renvoie à l’intimité du regard de l’âme, la “Majestueuse”, incarnant toute la force et la beauté féminine, le tryptique “Réfexion-Dévotion-Méditation”, puissante succession d’états d’être ou encore “ Money makes the world go around”, allégorie de l’homme inversé par le poids de l’argent que l’artiste a représenté la tête en bas sur une sphère aux patines polychromes soudain devenue immobile… et bien d’autres créations encore que le public a pu découvrir pendant le 17e Festival de Théatre et d'Art lyrique de Lacoste.

 

(*) Etaient également présents au vernissage : Bruno Pitot, conseiller municipal, représentant le maire de Lacoste, Marie-Monique Paquin,  conseillère municipale, Elisabeth Pantalacci, vice-présidente de l'association “Ménerbes Patrimoine”, Gérard Chambre, acteur et metteur en scène, Claude Peynaud, historien d’art, ainsi que de nombreux amis et admirateurs venus de la Région Côte d'Azur, d'Allemagne, de Russie et du Liban...

 

Les oeuvres

Cliquez sur la photo pour l'agrandir et lire la légende

Photos : Marc J. Pantalacci ©

Le vernissage

Coté presse

Cliquez sur l'image pour agrandir le texte

Côté "Off"...

Lacoste 2016 : Pierre Cardin en son "Moulin-cathédrale"

“Vous avez transformé le Moulin, en apportant, par vos  œuvres et votre style, cette dimension spirituelle qui vous caractérise”.

 

Renata commentant l'exposition "D'Ici et d'Ailleurs" à Pierre Cardin...
Renata commentant l'exposition "D'Ici et d'Ailleurs" à Pierre Cardin...
Devant l'énigmatique "Regard intérieur"...
Devant l'énigmatique "Regard intérieur"...
Une attention particulière pour la "Vénus"...
Une attention particulière pour la "Vénus"...
Pierre Cardin prenant congé de Renata, en présence du journaliste Lucien Ricaud...
Pierre Cardin prenant congé de Renata, en présence du journaliste Lucien Ricaud...

Côté presse

Cliquez sur le texte pour l'agrandir

Le vernissage

Lors du vernissage de l'exposition le 15 juillet au Moulin de Sade, on a pu  noter la  présence d'Annie Cardin-Frachon, nièce de Pierre Cardin, accompagnée de son époux, Jean Frachon et de Lydia Harambourg, historienne et critique d'art, correspondante de l'Académie des Beaux Arts à l'Institut de France ; Mathias Hauptmann, maire de Lacoste, Elisabeth Pantalacci, conseillère municipale de Ménerbes, Gérard Chambre, auteur, comédien et metteur en scène, Claude Peynaud, historien d'art ainsi que de personnalités des arts et lettres de la région Provence Alpes Côte d'Azur.

Renata entourée de Lydia Harambourg,  Annie Cardin-Frachon et Jean Frachon......
Renata entourée de Lydia Harambourg, Annie Cardin-Frachon et Jean Frachon......

Le regard de Lydia Harambourg

A l’occasion du vernissage de l’exposition des sculptures de Renata, au Moulin du château du marquis de Sade à Lacoste, Lydia Harambourg, a livré ses impressions d'expert à Claude Peynaud (*).

Voici des extraits de cet entretien, avec l’aimable autorisation de l’auteur :
" Comment inscririez-vous l'
œuvre de Renata dans l'art contemporain ? "
Lydia Harambourg, se plaçant successivement devant les sculptures :

"L'art contemporain c'est un ensemble de facettes de l'art. Ce sont les plus belles facettes qui, assemblées, constituent le diamant scintillant de l'art contemporain. La sculpture de Renata participe à la construction de ce diamant".
Puis, elle m'attire vers la série des rakus de porcelaine et de céramique, en me disant :
" C'est vraiment excellent ! ", marquant une petite préférence pour celui de droite.

La série des rakus bleus
La série des rakus bleus

J'essaie alors de faire préciser à cette éminente critique d'art, auteur du dictionnaire des peintres du XIXe siècle et de très nombreux articles qui font référence sur l'art du XXe siècle, ce qui l'amène à prendre cette position.
" Si je devais vous photographier devant une sculpture de Renata, laquelle choisiriez-vous ? "
Elle marque un temps d'arrêt, puis se dirige vers les deux sculptures, L'Envol et Vers le Ciel.

L'Envol
L'Envol

La "leçon d'art" commence par l'analyse de L'Envol, dévoilant l'enchaînement des mouvements en "facettes" qui se construisent pour créer le mouvement ascensionnel de la sculpture, combinées à la force musculaire traduite par la ligne de la colonne vertébrale en profil... cette leçon de Rodin à Bourdel.

Vers le Ciel
Vers le Ciel

Puis revenant sur l'autre sculpture, Vers le Ciel, montrant la ligne du dos qui enchaîne également l'élan par le profil, Lydia Harambourg lance :
" Ca c'est de la sculpture, de la grande sculpture. Mais ce n'est pas tout. Regardez encore cette sculpture", et se déplaçant vers Le Philosophe d'ajouter :

" Renata est un grand sculpteur. Ce qui la distingue, c'est qu'elle va toujours vers l'élévation spirituelle. Toutes ses sculptures sont imprégnées de cette recherche spirituelle "...

 

(*) Claude Peynaud est titulaire d’un doctorat en Art et Archéologie et éditeur d’un blog sur la création artistique

 

Le Philosophe
Le Philosophe
Moine tibétain
Moine tibétain
La "Vénus"
La "Vénus"
Nirvana
Nirvana
La Porteuse d'eau
La Porteuse d'eau
Corps et Ame
Corps et Ame

"Du côté des Renoir"...

Renata à Essoyes-en-Champagne         avec le peintre japonais Akira Murata

A l'invitation de la ville d'Essoyes-en-Champagne dans l'Aube, Renata a présenté ses dernières créations, du 5 au 18 septembre 2015, à l'Espace Du côté des Renoir et à l'Atelier Galerie du 2.

Sur le thème "Moment des vendanges", ses sculptures, en terre cuite patinée aux oxydes de métaux et à la feuille d'or, ont côtoyé harmonieusement les aquarelles d'Akira Murata, artiste japonais, reconnu pour ses peintures impressionnistes, aux paysages inspirés par le Maître Auguste Renoir. 

Alain Cintrat, maire d'Essoyes pendant son allocution en présence de Renata, d'Akira Murata, ses élèves et son épouse...
Alain Cintrat, maire d'Essoyes pendant son allocution en présence de Renata, d'Akira Murata, ses élèves et son épouse...
Champagne et saké pour célébrer cette rencontre internationale de la peinture et de la sculpture … De gauche à droite : Akira Murata, Renata et Bernard Cintrat.
Champagne et saké pour célébrer cette rencontre internationale de la peinture et de la sculpture … De gauche à droite : Akira Murata, Renata et Bernard Cintrat.
Des élèves d'Akira Murata en costume traditionnel, venues spécialement du Japon, posant avec Renata devant  la "Japonaise", sculpture réalisée en trois terres...
Des élèves d'Akira Murata en costume traditionnel, venues spécialement du Japon, posant avec Renata devant la "Japonaise", sculpture réalisée en trois terres...
Entourant Renata, Alain Pharisien, conteur et spécialiste de la famille Renoir et Akira Murata...
Entourant Renata, Alain Pharisien, conteur et spécialiste de la famille Renoir et Akira Murata...
Renata entourée d'Akira et de Richard Greneron de l'Atelier-galerie du "2"...
Renata entourée d'Akira et de Richard Greneron de l'Atelier-galerie du "2"...

PRESSE

Article paru dans le journal "L'EST-ECLAIR" du mardi 8 septembre 2015
Article paru dans le journal "L'EST-ECLAIR" du mardi 8 septembre 2015

Lacoste 2015

Pierre Cardin inaugure l'exposition  "Corps et Âme" au Moulin de Sade

(Photo Claude Peynaud)
(Photo Claude Peynaud)

Lieu de prédilection à son inspiration, Renata a choisi de retourner à Lacoste-en-Luberon, sa "terre de coeur", pour présenter ses dernières créations, dont L'Offrande, Méditation, La Farouche,  Trésor Bleu, L'Ange Gardien, Les Danseurs, La Chercheuse de Perles, La Messagère, Fleur de Femme...

Du 9 au 24 juillet, à l'occasion du XVe Festival d'Art lyrique et de Théatre de Lacoste, ont ainsi été exposées sur le thème "Corps et Âme", ses nouvelles sculptures, dans le cadre exceptionnel du Moulin du Château de Sade.

Le grand couturier et créateur Pierre Cardin, accompagné pour la circonstance, de Lydia Harambourg, historienne et critique d'art, correspondant à l'Académie des Beaux Arts de l'Institut de France, a présidé à l'inauguration qui a réuni, sous les voûtes plusieurs fois centenaires du lieu, de nombreuses personnalités de Paris et de la Région Provence Côte d'Azur, dont Nicolas Laugero-Lasserre, directeur de l’Espace Cardin, Pierre-Jean Blazy, directeur à la préfecture des Alpes-Maritimes, Mathias Hauptman, maire de Lacoste, Claude Peynaud, historien d’art…                 

  

"Vous évoluez spirituellement pour prendre une place dans le Supérieur, dans la Beauté de la Vérité d'exister"

                                                                Pierre CARDIN 

 

Renata accueillant Pierre Cardin "chez lui", au Moulin de Sade, en compagnie de Lydia Harambourg,  critique d'art, correspondant à l'Académie des Beaux Arts de l'Institut de France et de Nicolas Laugero-Lasserre, directeur de l'Espace Cardin....
Renata accueillant Pierre Cardin "chez lui", au Moulin de Sade, en compagnie de Lydia Harambourg, critique d'art, correspondant à l'Académie des Beaux Arts de l'Institut de France et de Nicolas Laugero-Lasserre, directeur de l'Espace Cardin....
Pierre Cardin visitant l'exposition en compagnie de Renata et de Lydia Harambourg...
Pierre Cardin visitant l'exposition en compagnie de Renata et de Lydia Harambourg...
                                 Pierre CARDIN : "Le talent et la force de vos oeuvres mettent en valeur ce lieu…"
Pierre CARDIN : "Le talent et la force de vos oeuvres mettent en valeur ce lieu…"
Devant "L'Offrande", l'une des pièces maîtresses de l'exposition...
Devant "L'Offrande", l'une des pièces maîtresses de l'exposition...
Annie Cardin, son mari Jean Frachon, Renata, Pierre Cardin et Lydia Harambourg...
Annie Cardin, son mari Jean Frachon, Renata, Pierre Cardin et Lydia Harambourg...
Renata aux côtés de son mari Marc J. Pantalacci, Pierre-Jean Blazy et Anne-Marie Cevaër...
Renata aux côtés de son mari Marc J. Pantalacci, Pierre-Jean Blazy et Anne-Marie Cevaër...
Avec le journaliste et ami Lucien Ricaud
Avec le journaliste et ami Lucien Ricaud

Photos : Marc Pantalacci © Copyright 


"Une œuvre véritable qui parle d'amour n'est jamais parachevée. Elle ne peut l'être parce qu'elle grandit au rythme de ceux qui lui donnent naissance". 

Isha Schwaller de Lubicz 

Au commencement, la terre...

                                      L'Amazone
L'Amazone


... ou plutôt un bloc d'argile blanche, rouge ou noire.

Puis, doucement, surgit l'ébauche d'un corps, et la vie pénètre dans la matière.

L'œil s'arrête avec délice sur une courbe, la main aimante l'arabesque, l'émotion saisit le coeur et la sculpture, soudain, se dévoile jusqu'à son âme...

Hommage à la beauté inspirée du corps humain, chaque création est, par le toucher, une invitation à la caresse, par le regard, une quête spirituelle.

La sculpture évoque davantage l’intériorité de l’être que sa représentation figurative.

C’est la possibilité offerte de restituer un sentiment, une impression, une pensée, par le jeu des formes et des attitudes en toute liberté.

En attendant de vivre  l'émotion visuelle et tactile ressentie au contact direct de la sculpture, je vous invite à découvrir mes oeuvres dans cette galerie virtuelle, en vous souhaitant autant de plaisir que j'en ai eu, moi-même, sur les chemins de la création artistique. 

   Renata

  

Femme libérée
Femme libérée

In the beginning, the earth...

Réflexions   (Photo Claude Peynaud)
Réflexions (Photo Claude Peynaud)


… or rather a block of clay white, red or black. And then, slowly, appears the shape of a body and step by step life gets into the material.

Your eye will stop  with delight on a curve, hands want to cuddle, emotion is passing … and the sculpture suddenly reveals its soul.

Homage to the beauty of the human body, each creation is an invitation to finger, to touch, to look and to feel a spiritual quest.

The sculpture involves more the interiority of the human being than its figurative representation.

It is a possibility of restoring a sense, a feeling, a thought by playing without any limit with the shapes and the  postures and make vibrations resonate with each other.

Even if nothing can’t replace the visual and tactile emotion that you might feel  being in  direct contact with a sculpture,

I would like to invite you to discover this virtual gallery and wish you as much pleasure on this trip as  I had while creating.

                                  

Femme d'ailleurs
Femme d'ailleurs

A Gordes… dans  l'écrin de la Chapelle               des  Pénitents Blancs 

L'artiste devant "La Grâce"...
L'artiste devant "La Grâce"...


 

Renata est de retour dans ce Luberon révélateur d'émotions intenses, source féconde d'inspiration et de lumière... Du 17 au 30 mai 2014, l'artiste a réservé à Gordes, à la Chapelle des Pénitents Blancs, la primeur de ses dernières créations sur le thème :  "De terre et du ciel"Au total, ce ne sont pas moins de 44 sculptures, en terre cuite patinée, qui ont été offertes au regard, dans ce lieu prestigieux convoité par des artistes du monde entier.

Les sculptures de Renata exposées sous le voûtes centenaires de la Chapelle des Pénitents Blancs...
Les sculptures de Renata exposées sous le voûtes centenaires de la Chapelle des Pénitents Blancs...


> Voir en page EXPOSITIONS, notre reportage photos et l'article de Claude Peynaud : "Renata et le nouveau symbolisme"

Conception & photos : Marc Pantalacci © - Reproduction Interdite (Art L 122-3, L 122-4 du CPI)